Présentation

“La vie est béatitude. Il n’est pas nécessaire pour l’être humain de souffrir. Contrairement aux croyances, il n’est pas nécessaire de devenir reclus pour avoir accès à la félicité. L’être humain est sensé vivre 200% des valeurs de la vie, 100% de valeurs spirituelles et 100% de valeurs matérielles. La base du bonheur et du succès est d’avoir accès de façon constante à l’Être, la source de tout.”

Maharishi

“Va toujours au-delà – L’éveil spirituel avec Maharishi Mahesh Yogi “ – auteure : Agnès Bos-Masseron – éditions Anandamath.

 

 

 

L’ÉVIDENCE DE LA JOIE

 

 

Quel plus sûr guide intérieur puis-je suivre que ma Joie profonde ?

Je ne parle pas de cette joie de surface, aussi agréable soit-elle, mais qui peut laisser en partant un petit goût de frustration, de tristesse, comme si la vague de plaisir avait juste recouvert mon état intérieur quelques instants… Vous aussi vous avez déjà senti ça ?

Je vous parle de cette Joie qui vient de nos tripes, de nos tréfonds, de nos cellules, celle qui jaillit tel un raz-de-marée d’évidence qui vient tout transmuer, puissance et paix mélangées, quelque chose qui vient proclamer OUI C’EST ÇA QUE JE SUIS !!! C’EST BIEN MOI ÇA !!! et il n’y a alors plus rien à faire que respirer cet état avec délice…!

 

 

“Demande et tu recevras” – notre pouvoir de co-création

Une Loi essentielle à connaitre est que la vie nous donne toujours ce que nous avons demandé. L’univers répond toujours à notre demande profonde. Toujours.

Quand je suis fatiguée, dans la plainte, dans la sensation intérieure d’être victime d’un environnement qui me malmène, ne m’apporte pas ce dont j’aurai besoin, je passe commande à l’univers, sans en avoir conscience, que je veux continuer à vivre cela, que c’est ce que je choisis.

C’est ce regard que je pose sur ma situation, ma façon d’interpréter mes expériences qui détermine ce que je vis.

Ce n’est pas l’extérieur qui est responsable de mes ressentis, de mon bien-être ou de mon mal-être, c’est ma propre vision du monde consciente et inconsciente, de la vie, mes propres projections de moi de l’intérieur vers l’extérieur. Nous avons tous été conditionnés par les transmissions familiales, sociales, culturelles, puis personnelles avec nos propres croyances que l’on s’est forgées au gré de notre vécu…

Nous demandons constamment quelque chose, sans en avoir conscience, comme “par défaut”, tant que nous ne reprenons pas notre plein pouvoir grâce à un nouveau regard, de nouvelles prises de conscience.

Nous demandons alors, selon notre histoire, depuis le monde du manque et le monde du doute, quelque chose d’extérieur à nous, qu’il nous donne de la joie et réponde à nos besoins.

Ce que nous ne savons pas, c’est qu’alors, nous déclarons à l’univers, par notre posture intérieure, que nous choisissons de continuer à manquer de quelque chose, que nous voulons encore expérimenter le doute, le manque, le besoin d’autre chose que ce que nous avons déjà….

Quand je suis dans la souffrance, et que je demande à vivre quelque chose de mieux, je demande sans le savoir à l’univers de perpétuer une situation qui me fait basculer du manque vers une satisfaction passagère, situation qui se renouvellera tant que je ne demanderai pas autre chose…!!! Et la joie que je connaitrai sera une joie qui sera sur le même plan que le manque, la tristesse, la honte, la colère, je choisis une facette plutôt qu’une autre en espérant que cette fois, l’émotion choisie sera la plus forte, et qu’elle durera ! C’est une illusion, on ne guérit pas une blessure si on s’identifie à la partie blessée.

 

 

Et concrètement, qu’est ce qu’on fait !?

Nous pouvons nous offrir de changer notre conscience et notre regard sur la vie, et ainsi apprendre en suivant un “mode d’emploi” comment changer notre vie, à la hauteur de notre conviction, de notre détermination et de notre intention/décision de changement.

Et il y a parfois des perceptions qui émergent du fond de notre coeur, de nos cellules, et qui disent “je ne peux plus revenir en arrière, je sais que je suis cela, je ne veux rien d’autre que cela ” et à ce moment là, rien ne sera plus comme avant, le miracle de la Position de Choisissant s’accomplit !

Lorsque l’on choisit cette Joie en conscience, avec détermination, comme seul chemin de vie possible pour soi, alors l’univers entier se mobilise pour répondre à cette demande. Il aura la même constance et la même puissance que celle qu’il utilise aujourd’hui pour co-créer avec moi mon présent tel qu’il est.

Si vous voulez connaitre vos croyances sur la vie, l’argent, le travail, l’amour, la famille, … regardez ce que vous vivez dans le concret, et vous aurez la preuve que l’univers vous soutient dans toutes vos croyances, dans toutes vos décisions.

Nous ne sommes pas des petites choses impuissantes ballottées au gré des événements extérieurs. En changeant notre vision du monde, en regardant notre “Souveraineté” dans le sens de “tout le potentiel extraordinaire qui est en notre possession”, nous retrouvons la conscience de tous ces choix que nous avons déjà faits, et nous nous ouvrons à leur déroulement à chaque seconde, et retrouvons alors la possibilité de dire oui ou non à ces propositions.

Tout est proposition, à nous de dire “oui, je le veux”, ou “non, je choisis plutôt cela”.

Et elle ne vient pas, cette Joie, des lieux habituels dont surgissent les émotions quotidiennes lorsque l’on croit que l’on est juste “Sophie” “Bernard”, “Marie-Laure” ou “Julien”. Cette Joie vient du coeur de nos cellules, de notre part la plus lumineuse de notre être, c’est alors tout notre être qui explose d’évidence, de certitude que ce que je regarde, ce que je dis, ce que j’entends ou ce que je choisis, là, ici, maintenant, c’est Moi, c’est ma Joie, c’est mon bonheur déployé comme un parchemin de lumière devant moi et derrière moi. Et ce moi là n’est pas le petit moi identifié à son petit personnage pris dans son scénario de vie, c’est le grand Moi, celui qui a co-écrit ce scénario dans sa multi-dimension.

 

 

 

Le “Déjà Accompli”

Ce qui est extraordinaire, c’est que nous n’avons pas à choisir cette Joie, nous devons juste reconnaitre que nous l’avons déjà choisie, et ainsi, en reconnaissant ce “déjà accompli”, nous reconnaissons et disons Oui à recevoir tous les effets de cette déclaration, de cette reconnaissance, juste vivre notre vie avec ce regard de “déjà accompli” sur Soi, sans besoin de preuves, juste vibrer cette Joie et la reconnaitre à l’extérieur de soi à chaque moment.

Notre regard, notre attention “solidifient” la réalité dans la forme, la renforce, lui donne de l’énergie. Si nous regardons le monde avec le regard de la Joie, alors nous demandons à l’univers et nous faisons solidifier une infinité de visages de cette joie, qui se partage et se multiplie à l’infini.

L’univers m’envoie toutes les infinies possibilités liées à cette demande, avec les relations, les événements, le mental, la vision du monde qui va avec.

Nous sommes tous comme un soleil qui diffuse autour de lui une infinité de rayons de lumière. Chaque rayon de lumière qui part de moi est une vie possible qui se vit déjà en même temps que toutes les autres, et je peux choisir celle-ci plutôt qu’une autre. À chaque instant, à chaque respiration, un “multivers” s’ouvre à moi et le système veut qu’à chaque respiration, je lance une commande. Un peu comme si respirer me faisait répondre à la question  “que choisis-tu ?”. Si je ne suis pas dans la pleine conscience d’être la version de moi la plus épanouie et la plus heureuse, alors je réponds “presque”, “pas encore”, “manque”, “doute”, “vide”, “attente”, etc…

Et la respiration est inévitable, vitale, essentielle, elle fait partie de la condition humaine… et à chaque respiration, je choisis, je passe commande à l’univers qu’il participe à mon scénario et m’envoie personnages, situations, synchronicités en lien avec mes commandes.

Écarter le temps, revenir à moi, à mon essence profonde, juste en expirant ce que je ne suis pas, et en toute détente intérieure, m’assoir dans ma souveraineté, dans mon bonheur, dans ma Joie.

Ceci est une tentative d’expliquer un “potentiel de façon de vivre”, celle que je vis au quotidien, depuis toujours, avec une conscience grandissante et de plus en plus fluide.

Merveilleuse impermanence qui s’écoule infiniment et permet la totale liberté d’être, sans passé, sans avenir, dans cette magique posture de l’instant présent qui à lui seul porte le monde.

Dans la respiration, la conscience de ce qui est, je n’ai plus ni passé, ni futur, ni passif corporel, tout est parfait puisque j’ai déjà choisi cette perfection et qu’elle est ma Joie.

Et je n’ai pas besoin de preuves dans la forme que ce que j’ai choisi est réalisé ou non. Que ce soit autrement est tout simplement impossible !

Le doute est sur un autre plan, impossible dans la ligne de vie dans laquelle je marche. Le plan qui soutient tous les autres est le plan du Déjà Accompli.

Quand je reconnais ma Joie dans toute son évidence, une multitude de “lignes de vie possibles” déjà créées se manifestent à moi et je n’ai plus qu’à prendre plaisir à vivre ma vie et recevoir avec un émerveillement toujours renouvelé les fruits de mon positionnement.

Il n’est alors plus question de guérir quelque chose, ni de réparer, mais d’attirer à moi par le choix de l’évidence de ma propre Joie, les lignes de vies qui correspondent à ma “commande” et laisser dérouler le “Déjà Accompli” sous les pas que je pose en marchant ma vie.

C’est grâce à des rencontres profondes, incroyables, richissimes que j’ai eu avec mon merveilleux époux Jean-Pierre, avec Laurent Lévy et Fanny Pretti, Klaas et Agnès Bos-Masseron, et bien d’autres rencontres transformatrices que ma vision du fonctionnement de l’être humain et des potentiels de co-création qui sont entre nos mains s’est peu à peu clarifiée et sublimée.

Aujourd’hui,  je m’amuse à choisir ma Joie et respirer l’Évidence de qui je suis, et je m’extasie devant mon quotidien, et je m’émerveille avec le regard de l’enfant devant les miracles, les cadeaux, les merveilles que mon choix d’être moi m’offre dans la forme.

Cela me donne l’opportunité de devenir de moins en moins dupe du monde de la forme du quotidien, et permet de garder à chaque respiration cette paix et cette joie profonde d’être la vie qui joue à se rencontrer dans toutes ses formes et à se reconnaitre.

Bien sûr, parfois, j’expérimente à nouveau des interprétations douteuses que je pourrai appeler freins, “ratés”, douleurs, sentiment de solitude, tristesse, mais je sais profondément que c’est ma co-création, parce que c’est ma joie à ce moment de vivre l’expérience du “séparé”, du “presque”, du “pas encore”. Et en reconnaissant cela, je peux réaliser que j’ai déjà demandé la Joie du retour à l’évidence du “déjà”.

 

On y va ensemble ?

Si vous voulez marcher avec moi votre vie et respirer, partager, faire l’expérience de cette façon de vivre, si cela vous parle, si vous sentez vibrer en vous une reconnaissance de ce qui existe déjà en vous, mais que vous n’aviez pas encore les mots pour le décrire, alors rencontrons nous, et expérimentons ensemble les découvertes, évidences, clartés, qui ne manqueront pas d’émerger de nos partages communs.

Au plaisir de notre rencontre, si cela est aussi votre Joie !

 

 

marielauredellealoisance@gmail.com

06 65 55 31 60